Sixt
Flag FR

Lâchez votre tél

Ça n'arrive pas qu'aux autres

Un rapide coup d’oeil sur WhatsApp, un nouvel e-mail, un appel important... surtout à 50 km/h.

Quelques secondes pour regarder l'écran, ce sont surtout quelques secondes sans regarder la route. Quelques secondes qui peuvent être fatales pour soi, pour les enfants qui traversent la rue, pour le cycliste de l'autre côté de l'intersection.

Sixt
Sixt

Interviews

De nos jours les smartphones ont trop souvent la priorité au détriment de notre attention sur notre sécurité et celle des autres. Les stars de la télé allemande Amrei Haardt, Eva Habermann et Philipp Christopher vous expliquent pourquoi nos doigts devraient rester sur le volant plutôt que sur l'écran.

Amrei Haardt
Play
Eva Habermann
Play
Philipp Christopher
Play

Ça n'arrive pas qu'aux autres

Sixt
0,0
Sec.
Sixt
Sixt

Placez le curseur sur l'espace de jeu pour consulter le téléphone.

Sixt

Faites sortir le curseur de l'espace de jeu pour ranger le téléphone.

Jouer
Répondre
SixtRaccrocher
Rejouer
Sixt
Sixt

Mon histoire

Ces histoires viennent de personnes qui savent bien ce que veut dire une minute de distraction. Des récits qui peuvent vous aider à ne pas faire la même erreur.

Sixt

Christian, 34 ans

Par où commencer ? On était sur l’autoroute, en route pour aller chez ma belle-mère. On se disputaient. À mi-chemin on est tombés dans les bouchons. J’ai vu les feux de détresse du conducteur devant moi et je me souviens m'être dit : « heureusement que ça n’arrive pas après le virage ». J’ai regardé dans le rétroviseur ce que faisait notre fille : elle s’ennuyait toujours pendant les trajets. Et puis j’ai vu ce camion arriver derrière ! Tout ce dont je me rappelle, c’est la peur qu’il ne puisse pas s’arrêter à temps. Puis un gros « BANG » et le trou noir. Le camion nous a percuté par derrière et nous a projeté entre la voiture de devant et la barrière de sécurité. J'ai passé une semaine en soins intensifs. C'est à l'hôpital que ma femme m’a dit que notre fille n'avait pas survécu… Ça fait maintenant 3 ans. Pendant le procès j’ai appris que le chauffeur écrivait un SMS à sa femme quand il nous est rentré dedans. Il ne la voyait qu’un week-end par mois. Je ne sais pas ce que je devrais ressentir… Pourquoi nous ? Je crois qu'on était juste au mauvais endroit au mauvais moment.

Sixt

Sarah, 18 ans

J’étais en voiture avec deux copines, on allait à une soirée d’anniversaire. C’était le début des vacances d’été, on était juste contentes d'avoir fini les cours ! On s’est d’abord rejoint chez moi. On s’est changées, maquillées, on écoutait de la musique et on racontait des conneries. On est parties en retard comme d'habitude, en voiture. Sur la route on faisait les imbéciles et je voulais absolument faire un selfie de nous trois. J’étais assise sur le siège avant passager, j’ai tendu le bras pour prendre la photo et puis j’ai vu une voiture venir en face. J'ai juste eu le temps de voir l'air paniqué du conducteur avant le choc. Tout le monde criait… À cause de mon idée débile ma copine a dévié sur l’autre voie et le chauffeur a essayé de nous éviter. On l’a quand même percuté et il est allé atterrir sur le bas-côté. C’est allé incroyablement vite…. Heureusement personne n’a été blessé, mais vous imaginez le stress. On s’est disputées pour savoir qui était responsable et maintenant on ne se parle plus.

Sixt

Marc, 19 ans

Ça aurait dû être une des plus belles années de ma vie : j’avais fini l’école, j’voulais trouver mon premier logement, être indépendant, quitter le foyer familial. J’avais postulé pour une formation en alternance en tant que jardinier-paysagiste dans le coin. Après l’entretien on m’a promis le poste. Bien sûr j’ai fêté ça avec les potes le soir même. On est allés dans un bar, on a bu quelques verres. J'ai pas vu le temps passer. Et puis à un moment j’ai regardé l’heure : il était déjà presque 4h ! Je devais rentrer me coucher, j'avais des choses à faire le lendemain. Je suis parti sans dire au revoir. J’étais déjà au volant quand le téléphone a sonné dans ma poche de pantalon. J’ai essayé de le sortir et j’ai pas dû rouler très droit… J’ai embouti une Mercedes sur le bord de la route. Le propriétaire s’est amené tout de suite. J’ai essayé de le convaincre de ne pas appeler les flics mais rien à faire, il arrêtait pas de crier. La police est venue, j’ai dû rendre mon permis. La fin de l’histoire ? Mon patron a entendu parler de cette affaire et je n’ai jamais signé le contrat. Il a dit que je n’étais pas digne de confiance, que je représentais un risque pour moi-même et pour mon entourage. Du coup je suis encore en recherche d’emploi, j'habite toujours chez mes parents…

Sixt

Tom, 29 ans

C'était le soir après une longue journée de travail, j'ai pris la voiture pour rentrer. Ma copine et moi on avait prévu de dîner ensemble. Je devais passer au supermarché sur la route pour acheter une bouteille, mais comme je ne savais pas trop ce qu'elle voulait, je lui ai envoyé un texto pendant que j'attendais au feu rouge. Jusque-là tout allait bien, sauf que pendant que j'écrivais je n'ai pas vu que le feu était passé au vert. Je m'en suis rendu compte quand je me suis fait klaxonner par ceux qui attendaient derrière. Alors vite je lâche le portable sur le siège d'à côté et je tourne à droite, sauf que dans la précipitation j'ai pas pris le temps de regarder dans mes rétros... Il y avait une piste cyclable sur ma droite et j'ai pas vu le cycliste arriver. Heureusement les conséquences n’ont pas été si graves, il s’est juste fait mal au coude et son vélo a été bien amoché, mais qu’est-ce que j’ai eu peur ! Pendant quelques secondes j’ai été paralysé par une sueur froide… Ça a été une expérience décisive, plus jamais je n’utiliserai mon téléphone au volant !

Sixt

Alice, 18 ans

Un après-midi j’emmène notre caniche Max au salon de toilettage. On l'emmène une fois par mois, ça fait partie de notre train-train quotidien. J’ai mis mes sandales, j'ai passé la laisse à Max et on est partis. Je l’ai laissé au salon et comme j’avais une ou deux courses à faire dans le quartier, j’ai voulu appeler ma soeur pour qu’elle vienne le récupérer dans une heure. Je me trouvais dans une rue à sens unique que je connaissais bien. D’habitude ça ne circule pas beaucoup. J’ai composé le numéro et traversé en même temps sans hésiter. Manque de chance, une voiture arrivait à ce moment-là et m’a roulé sur le pied. Je suis tombée mais heureusement j’ai eu plus de peur que de mal. Quand j’y repense, ça aurait pu être pire ! Le conducteur aurait pu donner un coup de volant pour m’éviter et créer un accident. Mais personne d'autre n'a été blessé. Il s’est arrêté et m’a emmené directement à l’hôpital. J’ai eu le pied dans le plâtre pendant un mois. En y repensant je pense que les piétons devraient aussi être plus responsables. On est tellement distraits par les téléphones qu’on oublie de regarder devant soi.

Sixt

Alex, 42 ans

Je conduisais sur un trajet familier : de chez moi au bureau. Je connais parfaitement la route dans les deux sens, chaque feu, chaque virage, je sais quelle voie est la plus rapide... J'exagère, mais je pourrais presque conduire les yeux fermés ! Sur une route qu’on emprunte tous les jours je suppose qu’on est moins attentif. Bref, je me suis un peu laissé aller. En approchant le dernier feu avant de quitter la route principale j’ai entendu mon téléphone sonner. J’ai vu que le feu était vert, je me suis dit que je ne risquais rien. C’était un appel du bureau, je suis chef de service. Vous savez ce que c’est, je dois toujours être joignable. Ça a l’air bête maintenant mais sur le moment ça me semblait être la chose la plus importante à faire. Aujourd’hui je ne saurais même plus vous dire de quoi on parlait ! Donc j’étais au téléphone quand le feu est passé au rouge, mais ça, je ne m’en suis rendu compte qu’après. Au lieu de rouler tranquillement j’ai percuté la voiture de devant, qui s’était arrêtée. Heureusement je n’allais pas vite, mais j’ai quand même causé pas mal de dégâts. Le conducteur de devant et sa femme ont souffert de lésions cervicales. En plus d’un mal de dos terrible j’ai dû payer une amende et j’ai eu beaucoup de problèmes avec mon assurance.

Pourquoi vaut-il mieux ne pas toucher à son téléphone quand on conduit

1,00
Secondes

C’est le temps de réaction moyen au volant. Téléphoner double ce temps..

0,08
Pourcent

Téléphoner au volant revient au même que conduire avec un taux de 0,08% d’alcool dans le sang. Écrire un SMS équivaut à un taux d’alcoolémie de 0,1%.

100
Mètres

C’est la distance parcourue par un véhicule à 120 km/h en 3 secondes, soit le temps de lire un message.

30
Mètres

C'est la distance que vous parcourez à 50 km/h en deux secondes.

5
Fois

Conduire en tenant son portable en main multiplie vos risques d’accident par 5.

10
Fois

Vous multipliez vos risques d’accident par 10 en lisant ou en écrivant un message au volant.

0
Pourcent

C'est la différence du taux de déviation entre l'utilisation d'un téléphone portable avec ou sans kit mains-libres.

2014

C'est l'année où la déviation liée à l'utilisation d'un téléphone portable au volant est devenue la cause principale d'accident en Autriche, devant la consommation d'alcool.

Sixt Sixt

La loi

Vous trouverez ici les lois françaises actuelles concernant l’utilisation d’un smartphone au volant et les risques encourus en cas de non-respect. En règle générale, évitez de toucher à votre téléphone lorsque vous conduisez, quel que soit le but de son utilisation. N’oubliez pas que plus qu’une amende et que le risque de perdre votre permis, vous mettez votre vie et celle des autres en danger.

Sixt

La loi du 1er juillet 2015

Selon la loi, tenir un téléphone en main en conduisant est interdit, que ce soit pour lire un sms ou passer l'appareil à un passager. De même, tout appareil produisant un son dans l'oreille est interdit, à l'exception seulement des appareils auditifs. Oreillettes, casques audio, oreillettes bluetooth sont donc interdits, même pour écouter son GPS. Un téléphone coincé dans le casque de moto est également interdit. Pour téléphoner en conduisant, il est donc impératif que le véhicule, ou le casque dans le cas d'un deux-roues, soit équipé d'un dispositif bluetooth avec haut-parleur intégré.

Attention : la loi s'applique à tout véhicule en circulation, c'est à dire tout véhicule en marche, même à l'arrêt. Si vous devez répondre au téléphone, lire ou envoyer un sms ou faire une photo, garez votre véhicule et éteignez le moteur. Les sanctions encourues en cas de non respect sont une amende forfaitaire de 135 € et un retrait de 3 points sur le permis de conduire.

Conseils pour une conduite sûre

Sixt

Eteignez votre téléphone ou mettez-le en mode avion.

Sixt

Allumez votre MP3 avant de démarrer. Préparez vos playlists à l’avance pour ne pas être tenté de toucher à l’appareil en conduisant.

Sixt

Trouvez une place sûre pour vous garer et éteignez le moteur si vous devez reprogrammer votre itinéraire ou lire un message.

Sixt

Si vous laissez votre téléphone allumé, mettez-le en mode silencieux ou baissez le volume.

Sixt

Si vous voyagez avec des passagers, laissez-les prendre les appels, écrire ou répondre à un message à votre place.

Sixt

Si vous devez téléphoner, ne le faites qu’avec un kit mains libres avec haut-parleur. Assurez-vous que votre téléphone est bien fixé au tableau de bord avant de démarrer.

Sixt

Évitez toute conversation téléphonique trop émotionnelle en conduisant.

Sixt

Si vous utilisez le GPS de votre smartphone, assurez-vous que ce dernier est bien fixé au tableau de bord et lancez la navigation guidée avant de prendre la route.