Trois jours sur la Highway One de la côte centrale de Californie

Le long de l’océan Pacifique, il y a bien une région qui fait parler d’elle : la côte centrale de Californie. Sur la mythique Highway One entre Santa Cruz et Santa Barbara, vous verrez défiler des paysages féeriques, des vagues qui cognent, des vignobles, d’immenses plages de sable blanc et bien des surprises !

Trois jours intenses sur les routes du littoral californien permettront de vivre une partie de la magie de cette fameuse côte Centrale. Louez votre voiture à l'aéroport chez Sixt Californie et lancez-vous à corps perdu sur cet itinéraire haut en couleurs, ou encore sur ce road trip de 500 miles autour de Los Angeles qui vous fera visiter Palm Springs et San Diego.

 

Premier jour : Santa Cruz

À Santa Cruz, commencez par prendre un grand bol d’air marin au Natural Bridges Beach State. Le dépaysement est garanti et avec un peu de chance vous vivrez un moment unique lors de la migration du papillon monarque. Au loin vous pourrez apercevoir des loutres de mer voire des baleines, tandis que les marées basses feront apparaitre oursins, bernard-l’ermite ou étoiles de mer.

 

Avant de définitivement prendre la route, faites un petit crochet au Santa Cruz Beach Broadwalk. Tout semble fidèle à la renommée de la Californie : soleil, surfeurs, marchands de glace, mais ce parc d’attractions centenaire est un des seuls à disposer de deux manèges classés monuments historiques : le Looff Carousel et le Giant Dipper, à tester absolument ! Pour le déjeuner, optez pour un traditionnel hot dog sur la plage.

 

Puis cette fois, pointez votre GPS sur la Highway One et longez le littoral jusqu’à Monterey. En cours de route, vous pourrez être tenté par une petite halte au Moss Landing, aller à la rencontre des lions de mer. Mais à environ 12 ou 13 km avant d’arriver à Monterey prenez la sortie Light Fighter Drive, les dunes de Fort Ord vont vous laisser bouche bée. La vue sur la baie est tout simplement splendide !

À votre arrivée à Monterey, une promenade dans la vieille ville s’avère agréable et instructive à la fois. On y trouve de beaux jardins, des musées, des bâtisses restaurées témoin des présences espagnole, mexicaine et américaine notamment le Custom House, le plus ancien bâtiment du gouvernement en Californie.

 

Le soir venu, après une première journée riche en sensations, offrez-vous un diner aux saveurs côtières. Sur la Lighthouse Avenue, le Schooners Coastal Kitchen & Bar est une très bonne adresse. Vous dégusterez l’étonnante morue noire poêlée ou un succulent plat de fruits de mer dans une atmosphère chaleureuse, suspendue au-dessus de la baie de Monterey avec vue imprenable sur l’océan.

 

Deuxième jour

Après un copieux petit-déjeuner au Red House Cafe, une charmante petite maison de style victorien, les curieux pourront improviser une visite du célèbre Aquarium de Monterey.

 

Puis en route pour la prochaine étape : la réserve naturelle de Point Lobos. Tout y est fascinant, les eaux turquoise qui se faufilent entre les rochers, les dizaines d’espèces d’oiseaux dont le fameux bihoreau gris, la colère des vagues, les fleurs sauvages, les cyprès, etc.

 

Quand vous allez vous diriger vers Big Sur, vous plongerez petit à petit dans une nature intacte. Ne vous attendez pas à entrer dans une ville, il n’y en a pas. Big Sur est un vaste territoire où la nature est reine et l’homme ne fera que contempler sa beauté. Il existe des milliers de sentiers de randonnée, suivez les ruisseaux perdus au milieu des forêts luxuriantes de séquoias, du haut des falaises et des montagnes admirez les plages sauvages où les vagues se déferlent. Au bout d’une marche dans le Julia Pfeiffer Burns State Park, la cascade McWay va vous laisser sans voix.

À midi, revivez toutes ces émotions autour d’un bon repas dans un des restaurants du coin. Vous aurez l’embarras du choix, nos coups de cœur sont le restaurant de l’original Treebones Resort où la mer s’invitera directement dans votre assiette, ou alors au Sierra Mar. Où que vous alliez, ce sera accompagné d’un verre de vin californien avec vue imprenable sur l’océan.

 

Avant d’atteindre San Luis Obispo après un peu moins de 2 heures de trajet de la dernière escale se trouve un site intrigant et extravagant appelé Hearst Castle. Littéralement au milieu de nulle part, ce domaine de la démesure : 50 hectares de jardin disposant du plus grand zoo privé du monde, 60 salles de bain et une somptueuse bibliothèque a attiré bien des célébrités, jusqu’à Lady Gaga. Alors un petit détour au passage ?

 

Roulez tranquillement vers le sud sur la Highway One tout en admirant le paysage, vous devriez apercevoir quelques-unes des vignes qui font la réputation mondiale de la région, parmi elles Cambria. Toujours sur cette route, Cayucos est un des spots de surf très fréquenté. Morro Bay, cette ville dominée par le Morro Rock vous invite à une promenade au coucher du soleil au son des oiseaux qui survolent le port de plaisance.

 

Troisième et dernier jour sur la côte centrale de Californie

Au petit matin, enfilez de quoi lutter contre la fraicheur et rendez-vous au parc de Montana de Oro. À une demi-heure de Morro Bay, à vous les canyons, ruisseaux, falaises, collines et plages désertes, vous vous sentirez probablement seul dans ce décor pittoresque, mais n’est-ce pas ce que l’on cherche dans un voyage sur la Côte Centrale de la Californie ?

Retour sur la Highway One pour un changement radical de décor dans la ville de San Luis Obispo, SLO pour les intimes. Après un petit tour entre les murs du Bubblegum Alley, sillonnez la ville, puis découvrez son patrimoine historique et ses marchés de fruits et légumes bio. Savourez de belles assiettes de viandes grillées, spécialités du coin. Si vous avez la chance d’y être un jeudi, la vie s’arrête pour laisser place au grand marché paysan : dégustation de vin, de bière et de fromage locaux sont au programme.

 

Ce périple prend fin à Santa Barbara à environ 180 km de SLO. Cette charmante ville qui a gardé de grands souvenirs espagnols saura vous inspirer. À vélo pour randonner en montagne, en kayak pour profiter de l’océan une dernière fois voire balade à cheval sur les plages de Arroyo Burro ou East Beach. Après un coucher du soleil sur Butterfly Beach, de nombreux restaurants de Santa Barbara vous proposent des spécialités aux fruits de mer ou des barbecues, une cuisine aux influences métissées : mexicaines, espagnoles, etc.

 

Après un tel parcours riche en découvertes et en sensations, il est certain que vous reviendrez dans cette région des États-Unis qui ne dévoilera pas tout au premier voyage !


ATTENTION ! Sixt ne garantit pas une marque ou un modèle de véhicule en particulier.
Nous nous engageons à vous fournir un véhicule de la même catégorie

les moyens de paiements éléctroniques acceptés
  • Très bonne expérience pour moi. Personnel très sympathique et disponible lors de la récupération du véhicule. Aucun problème lors de ma location, que du bonheur…Merci à Sixt de nous permettre de conduire des véhicules haut de gamme pour un prix très abordable.

    Christophe | 12/07/2016

  • Sixt sur Sixt : l'offre parfaite ! La qualité des véhicules proposés est la meilleure du marché !

    Sylvie | 08/07/2016

  • Location au top ! Super accueil avec proposition de surclassement. Je reviendrai !

    Amélie | 07/07/2016

  • Excellent service: Je loue toute l'année des voitures chez Sixt. Le service et la flotte sont loin devant la concurrence.

    Marc | 30/06/2016

  • Voitures systématiquement quasi-neuves et en excellent état.

    Romain | 27/06/2016