Les spots de snowboard les plus décoiffants des États-Unis et d’Europe

News du 25 février 2016

Qui ne serait pas tenté par un petit tour du monde des meilleurs spots de snowboard ! La terre est ronde, et de magnifiques pentes enneigées, il y a en partout dans le monde. Alors, tant mieux, dira-t-on, pour les amateurs de sensations extrêmes qui aimeraient pratiquer leur sport d’hiver… de janvier à décembre. Entre les stations mythiques de l’hémisphère nord et les belles surprises que réserve le Sud, il y a de quoi faire le plein d’adrénaline en toute saison.

Janvier au Canada

Dans ce territoire immense, au pays des caribous, on pourrait passer des mois à explorer toutes les montagnes enneigées. Cependant, on retiendra deux domaines qui valent réellement le détour.

 

On fête le Nouvel An au Whistler Blackcomb en Colombie-Britannique

Dans cet endroit du monde, on est certain de vivre une expérience unique. Les Canadiens aiment bien faire et voir les choses en grand. Avec 3300 ha de domaine skiable et 200 pistes, c’est le plus grand du continent. Il offre de magnifiques pentes bien damnées qui reçoivent pas moins de 11 m de neige par an. Si l’héliski de Whistler permet aux aventuriers d’élargir les possibilités et de découvrir des endroits insoupçonnés, les snowboarders se dirigent vers le Nintendo Terrain Parks et son Superpipe, ses 150 modules et autres jumps. Whistler Blackcomb fera tourner la tête à plus d’un passionné de la planche.

 

En route pour le Sunshine Village à Alberta

Depuis Whistler, il aura fallu traverser 800 km en direction de l’est pour atteindre le Banff National Park. On aime particulièrement le paysage enneigé à perte de vue, l’impression d’être quasiment seul au monde. Si le Sunshine Village offre de belles pistes douces, ce qui intéresse les snowboarders de l’extrême ici c’est le célèbre hors-piste Delirium Dive. Un délire qu’il faudra toutefois effectuer en prenant le maximum de précaution, car il est également réputé dangereux.

Les vacances de février à Jackson Hole dans le Wyoming

Quand on décide d’aller à Jackson Hole aux États-Unis, il faut oublier le petit confort des snowparks habituels même si certaines pistes comme le North Hobacks et le Headwall sont plutôt appréciés des amateurs de snowboard. Ici, on vient défier la montagne, tester ses limites et apprécier les falaises, les longs couloirs étroits et rocailleux. Le plus impressionnant est sans doute le couloir de Corbet où l’on commence par une mythique chute libre de 9 m, une petite frayeur de rien du tout ! Et une fois qu’on a réussi à relever le défi, c’est parti pour du hors-piste sensationnel.

 

Le printemps en Europe

En mars, on embarque pour Laax, en Suisse

Il s’agit de la première station de freestyle en Europe et c’est vraiment le paradis du snowboard ! 90 obstacles sont répartis sur les 4 snowparks : Beginner, Ils Plauns, Noname et Curnius. Des centaines de snowboarders talentueux viennent montrer leur talent à Laaxchaque année, notamment pendant le Burton European Open ou l’European Freeski Open qui a lieu au mois de mars. Et quand on se lasse des Superpipe et autres modules, on part à l’assaut des pentes et falaises, des 40 km de sentiers freeride. Après les journées à la montagne, la vie nocturne de ce village suisse promet d’autres types d’émotions !

En France, le cœur balance entre Tignes et Avoriaz dans les Alpes

Le halfpipe de Tignes a fait sa réputation, le spectacle est grandiose et les adeptes du freestyle y trouveront leur bonheur. L’Espace Killy et ses 300 km de pistes sont mondialement réputés. On adore prendre les couloirs à couper le souffle qui surplombent le lac, toutefois Tignes offre des hors-pistes incroyables. Profitez de belles journées ensoleillées pour dévaler la vallée de la Tarentaise et mettre vos cuisses à l’épreuve.

 

Au cœur du domaine des Portes du Soleil, Avoriaz a un petit quelque chose de particulier, une place importante dans l’histoire du snowboard en Europe. En 2008, Jake Burton y a créé le Stash, le premier snowpark écolo du continent. Des passages secrets, des pistes dans la forêt des Lindarêts et bien d’autres surprises offrent des sensations à part ! Les freestylers pourront perfectionner leurs figures au snowpark de La Chapelle ou jouer les pros à celui d’Arare.

 

Avril, un rendez-vous à ne pas manquer à Mayrhofen en Autriche

Au début du mois d’avril, le festival Snowbombing bat son plein et fait rimer glisse et musique dans la station autrichienne de Mayrhofen. Dans une ambiance qu’on ne trouve nulle part ailleurs, la station attire autant de foules décidées à vivre des moments exceptionnels en montagne que de sportifs aguerris. Que l’on soit novice, expert ou amateur de freestyle, le snowpark Vans Penken offre ce qu’il y a de meilleur en matière d’obstacles et d’équipements. Il n’est donc pas très étonnant d’y apercevoir de célèbres freestylers internationaux. Si les 157 km de pistes de Mayrhofen ne suffisent pas, le Zillertaler Superskipass permet d’accéder à plus de 500 km de pistes et 160 remontées mécaniques.

 

L’été, on s’envole pour l’Amérique du Sud, à Portillo au Chili

Faire de la glisse en plein été ! Voilà une brillante idée. À un peu plus de 2 heures de route de Santiago et à 2800 m d’altitude, Portillo est une station authentique qui offre un paysage splendide sur les rives du lac des Incas et les sommets de la Cordillère des Andes. Seuls 450 chanceux par semaine peuvent profiter des 840 mètres de dénivelé de cette station qui autrefois voyait s’entrainer des équipes olympiques européennes et nord-américaines. Autant dire qu’à Portillo, il n’y aura pas de bousculade pour accéder aux 14 remontées mécaniques. De juin jusqu’au mois de septembre, de très beaux hors-pistes, un magnifique soleil et un accueil très chaleureux attendent les amoureux du snowboard. Vous pouvez même vous offrir un petit voyage en hélicoptère pour atteindre certains hors-pistes difficiles d’accès.

 

 

Dès la fin novembre, direction les USA à Crested Butte au Colorado

Quand on est en quête de sensations, à Crested Butte on est sûr d’être servi. Des bosses, des chutes, des couloirs, et des pentes réputées les plus abruptes du pays attendent les freeriders et snowboarders de l’extrême. D’ailleurs, les pistes rouges et noires occupent 20 % du domaine skiable. Dans cette station aux allures de grand village, on vient pour vivre des moments intenses sur les pistes, mais aussi découvrir un décor sauvage et authentique. Chaque année, Crested Butte accueille le Championnat américain du ski extrême et du snowboard.

 

En décembre, on sera à Niseko, sur l’ile de Hokkaido au Japon

Avec 15 m de neige en moyenne par saison, cette station nipponne se classe 2e parmi les spots les plus enneigés du monde. Si l’on affectionne le freeride, la poudreuse abondante, légère et profonde, c’est donc sur cette ile qu’il faut mettre le cap. Les runs peuvent faire jusqu’à 5 600 m, ce qui représente tout de même de beaux défis bien que les pentes ne soient pas à couper le souffle. Si en janvier et février, il faut être courageux pour affronter le froid glacial et les fortes chutes de neige, les mois de décembre ou mars semblent parfaits pour profiter des 5 stations de Niseko et notamment Hirafu, depuis laquelle on peut observer le Mont Yotei, un volcan en sommeil qui culmine à 1 898 m. Cerise sur le gâteau, les pistes sont éclairées et on peut faire du snow jusqu’à 21 h !


ATTENTION ! Sixt ne garantit pas une marque ou un modèle de véhicule en particulier.
Nous nous engageons à vous fournir un véhicule de la même catégorie

les moyens de paiements éléctroniques acceptés
  • Très bonne expérience pour moi. Personnel très sympathique et disponible lors de la récupération du véhicule. Aucun problème lors de ma location, que du bonheur…Merci à Sixt de nous permettre de conduire des véhicules haut de gamme pour un prix très abordable.

    Christophe | 12/07/2016

  • Sixt sur Sixt : l'offre parfaite ! La qualité des véhicules proposés est la meilleure du marché !

    Sylvie | 08/07/2016

  • Location au top ! Super accueil avec proposition de surclassement. Je reviendrai !

    Amélie | 07/07/2016

  • Excellent service: Je loue toute l'année des voitures chez Sixt. Le service et la flotte sont loin devant la concurrence.

    Marc | 30/06/2016

  • Voitures systématiquement quasi-neuves et en excellent état.

    Romain | 27/06/2016