Le meilleur de la Corse en 14 destinations touristiques

News du 15 avril 2016

Les anciens Grecs l’appelaient « Kallisté », c'est-à-dire la plus belle, et tout porte à croire que la Corse n’a pas fini de nous émerveiller puisque de nos jours on lui prête, à l’instar des anciens Grecs, l’appellation d’Île de Beauté. Et comment pourrait-il être autrement ? Avec ses paysages maritimes époustouflants, raffinement mariés aux ensembles montagneux et aux villages pittoresques qui les entourent, la Corse peut faire fondre même les plus stoïques parmi nous.

Que vous soyez un amoureux du repos et des promenades tranquilles ou bien du sport dynamique en extérieur, cette île est faite pour vous ! Avec ses 2000 kilomètres de sentiers naturels, accessibles aux enthousiastes de la randonnée, ou encore ses 1000 kilomètres de littoral entouré par une éternité majestueuse d’eaux translucides, la Corse a tout pour séduire à la fois les plongeurs en apnée et les adeptes du bronzage.

 

Quant à la culture locale, nous ne pourrions que vanter sa richesse ainsi que sa beauté folklorique. Se promener dans l’arrière-pays et apercevoir des ânes qui errent librement, se laisser emporter par une musique unique dans son genre ou encore se laisser séduire par les spécialités culinaires locales – comme le fameux Coppa lonzu (cochon roi) ou encore les délicieux fromages et charcuteries corses –, c’est là toute la magie de l’Île de Beauté qui n’attend que vous !

 

Voici, en ce sens, notre top 14 des destinations incontournables à y visiter.

 

1. Bonifacio

 

Situé dans l’extrémité méridionale de l’île, Bonifacio est caractérisé tant par son climat doux, propre à la Corse entière, que par son histoire culturelle particulièrement ancienne et riche. En effet, il s’agit d’une cité fortifiée remarquablement bien préservée, fondée au IXème siècle par Bonifazio, alors Marquis de Toscane, et qui inspire encore de nos jours cette ambiance médiévale si particulière et charmante. Ce ne sont d’ailleurs pas les promenades le long du port, à travers les rues anciennes entourées de maisons authentiques ou encore au sein de la citadelle, majestueusement positionnée sur une roche de calcaire, qui nous contrediront : l’ambiance du « Vieux monde » se ressent dans l’air. Lors de ces promenades, il est impossible de ne pas se laisser impressionner par l’église Sainte-Marie-Majeure, bâtie au XIIIème siècle, en plein centre de la Haute-Ville (citadelle) de Bonifacio. Son imposante posture classique ainsi que son intérieur caractérisé par une architecture typiquement romanesque, n’en finissent pas d’émerveiller. Si vous vous y rendez, n’oubliez pas de jeter un coup d’œil au tabernacle en marbre, qui date du XVème siècle, et qui se trouve dans le sanctuaire de l’église !

    

Cela étant dit, ne sous-estimons pas l’église Saint-Dominique, qui est un autre lieu touristique incontournable de la ville. Elle date également du XIIIème siècle et vaut clairement le détour. Son imposante tour gothique, bâtie au XVème siècle, ou encore les fameuses sculptures en bois qu’elle abrite, et qui ont été apportées à Bonifacio pendant les Guerres de confession, en font un des sanctuaires mythiques de la ville. Enfin, notons que Bonifacio est entouré de plages magnifiques ainsi que de la plus grande réserve naturelle de Corse : Les Bouches de Bonifacio. Quand nous savons en plus que Sardaigne ne se trouve qu’à 11 km, c'est-à-dire à 30 minutes en ferry, le choix de visiter Bonifacio devient presque une nécessité !

 

2. Ajaccio

Bien qu’étant la plus grande ville de l’île ainsi que, en pratique, sa capitale, l’on peut dire qu’Ajaccio incarne encore un style de vie assez détendu et très prisé par les touristes qui la visitent. En sus de cela, la beauté naturelle, qu’elle incarne au travers du panorama infini de monts majestueux et de plages splendides à portée de main, en fait un endroit idéal pour passer ses vacances. Cela dit, lorsqu’on ne se sent pas tenté de passer la journée à la plage, l’on peut toujours faire un tour en ville : on ne s’ennuiera pas ! L’attraction touristique la plus connue est sans aucun doute la Maison Bonaparte, située rue Saint-Charles. Comme son nom l’indique, il s’agit de la maison où est né Napoléon Bonaparte en 1769. C’est actuellement un musée très intéressant qui affiche des objets symboliques de l’époque : des meubles, des armes, de divers documents ou encore des portraits de famille. Dans le même registre, notons la galerie consacrée à Napoléon au Palais Fesch (Musée des Beaux Arts). L’on peut y voir, entre autres, des souvenirs de la famille Bonaparte, à l’instar de certaines photos ou encore d’une collection de diverses décorations et médailles. Cela étant dit, clarifions qu’Ajaccio possède un patrimoine culturel qui remonte à bien avant l’époque de Napoléon. En effet, la ville a été fondée en 1492 par les Génois. La vieille ville historique peut encore en témoigner à travers son pont authentique, ses rues étroites et animées, ou encore la célèbre cathédrale du XVIème siècle de Notre-Dame de la Miséricorde, qui abrite une magnifique peinture, réalisée par le grand artiste Eugène Delacroix. Finissons, toujours en beauté, avec le centre d’Ajaccio et la place de Gaulle où l’on peut apprécier à sa juste valeur une excellente statue équestre de Napoléon Bonaparte, réalisée en 1865 par Viollet le-Duc.

 

3. Le golfe de Porto

Le golfe de Porto se trouve sur la façade occidentale de l’Île de Beauté et est inscrit depuis 1983 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, en compagnie des Calanques de Piana (au sud), du golfe de Girolata et de la réserve naturelle de Scandola (au nord). À ce propos, l’on peut effectivement dire qu’il s’agit d’un paradis sur terre. Composé d’un rarissime massif de porphyre aux formes pittoresques, d’impressionnantes falaises de granit rouge ou encore des splendides sites que nous venons tout juste de citer, le golfe de Porto a de quoi faire rêver. Qui plus est, sa beauté n’est pas que naturelle : la tour génoise, levée vers la fin du Moyen Age et le début de la Renaissance, vient parfaitement illustrer le mariage raffiné entre patrimoine naturel et patrimoine architectural. Quant aux falaises de granit mentionnées ci-dessus, ajoutons qu’elles séparent la ville de Porto et le village de Piana et que leurs sommets les plus hauts peuvent atteindre 300 mètres. Une vue qui peut en impressionner plus d’un ! La presqu’île de Scandola, de son côté, propose un relief montagneux s’élevant majestueusement au-dessus de la mer, ainsi que des eaux turquoise à foison. En d’autres termes : un endroit idéal pour ceux qui veulent s’aventurer en pleine nature et faire, par exemple, de la plongée. Bref, si vous cherchez un paradis sur terre qui vous épatera au travers de sa beauté naturelle, ne cherchez plus, vous l’avez trouvé ! 

 

 

4. Calvi

Avec ses cinq kilomètres de plages garnies de magnifiques paysages maritimes, Calvi demeure une destination touristique très populaire. Nombreux sont ceux et celles qui sont sous le charme de cette ville qui propose à la fois des conditions idéales pour bronzer et nager, mais aussi pour s’épanouir culturellement. L’ancienne citadelle, par exemple, est un site culturel qu’il faut visiter à tout prix. Ses impressionnants murs fortifiés qui descendent jusqu’à la mer l’inscrivent clairement dans le patrimoine culturel de l’Île de Beauté. En parlant de patrimoine culturel, soulignons que pendant le Moyen Age, Cali était en réalité une république autonome. Qui plus est, lors de la Période génoise, c’était la cité la plus importante de l’île, ce qui explique en partie les fortifications impressionnantes de la citadelle. Au milieu de celle-ci s’élève la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, fondée au XIIIème siècle et rebâtie en 1553. Elle abrite notamment un fameux crucifix ainsi que d’autres sculptures en bois à très haute valeur culturelle. Il ne faut pas non plus oublier l’église de Santa Maria, bâtie au XVIIème siècle, qui est aussi une des principales attractions touristiques de la ville. Dans cette catégorie entre aussi la Maison Colomb, dont on dit que c’est la maison natale de Christopher Colomb, même si cela n’a pas été officiellement authentifié. Enfin, Calvi est connu aussi pour son Calvi Jazz Festival, qui a lieu tous les étés et qui attire de nombreux musiciens très talentueux. Bref, la ville mérite bien sa place dans ce top.

 

5. Bastia

A l’instar de la plupart des cités corses, Bastia fut fondée par les Génois, en 1380. Elle fut la capitale de l’île jusqu’en 1811, lorsque Napoléon décida d’accorder ce privilège à sa ville natale, Ajaccio. Néanmoins, elle demeure toujours le port principal de l’île et, en sus de cela, n’a certainement rien perdu de sa beauté d’antan. A ce propos, la place Saint-Nicolas peut certainement s’en porter garante. C’est un endroit très agréable où l’on est à l’ombre grâce aux nombreux palmiers et où l’on peut, par conséquent, contempler au frais la magnifique statue de Napoléon en marbre. Après y avoir pris un café, l’on peut tranquillement se diriger vers le vieux port, authentique et pittoresque, pour poursuivre ensuite notre promenade à travers les ruelles étroites de la vieille ville, qui était en réalité le quartier des pêcheurs – la Terra Vechia. Direction ensuite la cathédrale Saint-Jean-Baptiste – bâtie au XVIème siècle – qui domine la place de l’Hôtel-de-Ville. Toutefois, la cathédrale doit faire face à la concurrence esthétique de deux églises baroques remarquables du XVIIème siècle, à savoir la chapelle de l’Immaculée Conception et la chapelle Saint-Roch, toutes les deux étant somptueusement décorées. Enfin, n’oublions pas la citadelle génoise, qui date de 1378, à l’intérieur de laquelle l’on peut trouver le Palais du gouverneur génois, l’église de Sainte-Marie et la chapelle de Sainte-Croix. Des monuments qui valent clairement le détour.    

  

6. Sartène

Sartène est une ville qui se trouve dans la vallée du Rizzanèse, dans la micro-région du Sartenais, en pleine Corse-du-Sud. Elle se targue d’être la « plus corse » des anciennes villes de Corse, et tout comme elles, son histoire remonte loin dans le Moyen Age. Pour l’anecdote, on l’appelle « Ville d’Art et d’Histoire », et ce n’est pas un séjour touristique là-bas qui vous convaincra du contraire. Effectivement, en franchissant le pas de la porte médiévale qui marque le début de la vieille ville, on est de suite embrassé par les vestiges de remparts datant du XVème siècle. Quelques pas plus tard, l’incontournable église Santa-Maria-Assunta ainsi que l’ancien Palais des gouverneurs génois – où se trouve la mairie actuelle – nous rappellent instantanément que l’on se trouve dans une ville riche en culture et en histoire. Bref, on se sent entouré d’édifices très anciens dont les citadins locaux chantent les louanges, tout comme, chaque mai, ils chantent les louanges de leur identité locale au travers du Carnaval de la Corse. Pendant quatre jours l’on peut apprécier des concerts de musique corse dans les théâtres ainsi que dans les rues, organisés de manière à combiner art et histoire folklorique. Notons aussi que la ville accueille une procession religieuse annuelle, qui se tient chaque Vendredi saint. Elle est appelée « Catenacciu », et est une des plus anciennes et célèbres traditions religieuses en Corse. Il s’agit d’une reconstitution des évènements de la Passion du Christ qui attire de nombreux pèlerins de toute la Corse, et pas seulement.

7. La région naturelle de Castagniccia 

Castagniccia se trouve à environ 20 km au sud de la ville de Bastia, et est une région vallonnée qui tire son nom des arbres-châtaigniers qui y ont trouvé un terrain très fertile. L’importance symbolique de cet arbre est incarnée par le fait que les maisons traditionnelles ont presque toutes des chambres de séchage destinées à sécher du châtaignier. Quant aux forêts denses, des petits villages et des hameaux pittoresques qui parsèment la région, ils en font clairement un endroit plein de chaleur et en harmonie avec la nature. Cela dit, vous y trouverez aussi de magnifiques églises, à l’instar de Saint-Pierre et Saint-Paul à Piedicroce, ou de Notre-Dame-du Mont Carmel à Stoppia Nova, pour la plupart classées comme monuments historiques. N’oublions pas le couvent Alesani qui attire de nombreux touristes. Et pour finir comme nous avons commencé, avec la nature, n’oublions pas que la principale ville de Castagniccia, Piedicroce d’Orezza, est très propice pour entamer l’ascension du Mont San-Pietro, qui dure environ deux heures et demie.

 

8. Le Désert des Agriates

Le nom n’est pas trompeur : il s’agit bel et bien d’un désert de plus de 15 000 hectares ! Qui plus est, la diversité de paysages ne fait clairement pas défaut, puisqu’on a le choix entre terres arbustives et littoral accidenté ; entre plaines agricoles et plages de sable de couleur crème. Cette destination est prisée par les touristes essentiellement en raison des magnifiques plages qui s’y trouvent. Les deux préférées sont la plage de Lotu et celle de Saleccia. Elles sont caractérisées par leur sable blanc et ses eaux transparentes, parfaites pour la plonge et pour la nage. Mais ce ne sont pas les seules plages prisées. Dans ce classement viennent se joindre la plage de l’Ostriconi ou encore celle de Malfacu. Cela étant dit, en sus du bronzage et de la nage, la randonnée, les promenades en pleine nature ainsi que la pêche représentent également des activités très populaires parmi ceux et celles qui viennent visiter le Désert des Agriates.

 

9. Cargèse

Vous voulez visiter la Corse, tout en se frottant un peu à la culture grecque ? Cargèse est alors faite pour vous ! La ville a en effet une histoire très particulière puisqu’au XVIIème siècle elle fut marquée par l’installation d’une colonie grecque – quelque 600 Grecs fuyant l’Empire ottoman. En conséquence, de nos jours encore le village abrite deux églises, l’une étant catholique – l’église de l’Assomption, dite l’église « latine » –, l’autre orthodoxe – l’église Saint-Spyridon, dite aussi l’église « grecque ». Elles valent clairement le détour, tout comme les trois tours génoises ou encore le couvent de la Nativité de la Vierge, bâti par des moines basiliens au XVIIème siècle. Qui plus est, en sus de son patrimoine culturel évident, le village profite aussi de la splendide nature qui l’entoure. A commencer par les plages, bien sûr, mais aussi, pour les passionnées de randonnée, il faut savoir que Cargèse est le point de départ et d’arrivée de la grande randonnée Tra Mare e Monti Nord. Il s’agit d’un sentier de moyenne montagne qui relie Calenzana à Cargèse. Un itinéraire d’une beauté naturelle époustouflante.   

10. Le village de Saint-Florent 

Fondée par les Génois au XVIème siècle, Saint-Florent continue de nos jours à profiter de son excellente situation géographique et attire de plus en plus de touristes. En effet, le village est situé au creux d’un des plus beaux golfes de Méditerranée, le golfe de Saint-Florent, et se trouve à seulement une trentaine de minutes de Bastia. Mais ce n’est pas seulement la ville de Bastia qui est facilement accessible de là. N’oublions pas que les magnifiques plages des Agriates, que nous avons déjà pris la liberté de vous présenter, sont en réalité à votre disposition pour y passer de merveilleux moments. Cela étant dit, si vous avez juste envie de vous promener dans le village, il a certainement quoi vous offrir aussi. A commencer par sa cathédrale du XIIème siècle ou encore la magnifique citadelle du XVème, qui vous rappelleront l’ancienneté de la cité. Néanmoins, il peut être également très agréable de tout simplement faire un tour le long des quais pour finir sa promenade devant le magnifique port du village. Bref, il s’agit ici aussi d’une destination qui mérite clairement sa place dans notre top 14. 

 

11. Le sentier de grande randonnée 20 (GR 20)

Ce sentier de grande randonnée est un des plus estimés non seulement en Corse, mais aussi en Europe, car il est réputé avoir la piste de randonnée longue-distance la plus difficile, justement à travers tout le Vieux Continent. Elle traverse la Corse du nord au sud, en couvrant un paysage magnifique, garni de collines escarpées et de gorges sauvages, mais aussi d’un terrain accidenté extrêmement rude à traverser. Néanmoins, ceux qui sont suffisamment conditionnés pour tenter l’expérience seront finalement récompensés par un paysage naturel à couper le souffle et des vues panoramiques exceptionnelles.

 

12. Le Cap Corse   

À la pointe nord de l’Île de Beauté, la presqu’île du Cap Corse se trouve être l’une de ses zones les plus pittoresques. La péninsule est couverte d’une gamme de contreforts et de vallées fertiles où sont cultivés des vignes ainsi que divers fruitiers et oliviers. Ici aussi une des principales attractions se trouve être une plage, à savoir celle de Farinole, qui est réputée pour sa beauté naturelle et son caractère très spacieux (100 mètres séparent la mer du début de la plage sablée). Qui plus est, professionnels et amateurs de surf peuvent profiter des bonnes conditions météorologiques, des surfs à louer ou encore des leçons qui y sont proposées. Enfin, mais pas d’importance moindre, le restaurant situé sur la plage profite d’une excellente réputation parmi les touristes.    

13. Sant’Antonino

Sant’Antonino fait partie de l’association « Les Plus Beaux Villages de France », et comment pourrait-il être autrement ? Ne serait-ce qu’en faisant un tour dans l’ancienne ville fortifiée, perchée comme un nid d’aigle sur une colline pittoresque et offrant ainsi une vue sensationnelle sur la mer, ou bien dans les ruelles étroites garnies de magnifiques maisons en pierre, vous vous rendrez compte qu’il s’agit en effet d’un endroit de toute beauté. Qui plus est, n’oubliez pas de visiter l’ancien château, qui offre également une vue panoramique exceptionnelle, ainsi que le monastère dominicain de Corbara, datant du XVème siècle.    

 

14. Piana

Tout comme Sant’Antonino, Piana mérite sans aucun doute sa place parmi « Les Plus Beaux Villages de France ». D’autant plus que la zone est en réalité désignée comme un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, en raison de son unicité esthétique et de la rareté géologique des rochers autour – notamment du magnifique granit rose que l’on trouve aussi au golfe de Porto. Ajoutons que le village peut à la fois vous donner la sensation de survoler les vastes horizons jusqu’aux eaux turquoise de la Méditerranée, et vous séduire par sa beauté intérieure. À ce propos, nous vous conseillons fortement de faire une promenade à travers ses ruelles, en passant par la place centrale, pour finir en beauté devant l’église de Sainte-Marie, construite dans un style typique du baroque italien.  


ATTENTION ! Sixt ne garantit pas une marque ou un modèle de véhicule en particulier.
Nous nous engageons à vous fournir un véhicule de la même catégorie

les moyens de paiements éléctroniques acceptés
  • Très bonne expérience pour moi. Personnel très sympathique et disponible lors de la récupération du véhicule. Aucun problème lors de ma location, que du bonheur…Merci à Sixt de nous permettre de conduire des véhicules haut de gamme pour un prix très abordable.

    Christophe | 12/07/2016

  • Sixt sur Sixt : l'offre parfaite ! La qualité des véhicules proposés est la meilleure du marché !

    Sylvie | 08/07/2016

  • Location au top ! Super accueil avec proposition de surclassement. Je reviendrai !

    Amélie | 07/07/2016

  • Excellent service: Je loue toute l'année des voitures chez Sixt. Le service et la flotte sont loin devant la concurrence.

    Marc | 30/06/2016

  • Voitures systématiquement quasi-neuves et en excellent état.

    Romain | 27/06/2016