La vallée de la Mort, une expérience à vivre

Si le nom de ce parc national de l’Ouest américain vous glace et vous donne des frissons, en réalité c’est tout le contraire qui arrivera à l’instant où vous y mettrez les pieds ! L’été, la température moyenne oscille entre 30 °C et 46 °C, de quoi refroidir les plus sensibles à la chaleur. Cependant, la période la plus agréable pour profiter pleinement du site c’est bel et bien le printemps, c’est-à-dire dès le mois de mars.

Dans le comté d’Inyo en Californie, la Death Valley National Park est le plus grand parc des États-Unis avec plus de 13 000 km2 de zone totalement aride, isolé par les chaines de montagnes qui l’entourent notamment l’effrayante Funeral Mountains.

 

Mais ne vous fiez pas à cette image de désert que reflète la vallée de la Mort. Ses paysages façonnés par l’érosion et son écosystème très riche et particulièrement émerveillant sous les couleurs printanières, feront de votre séjour, une expérience unique. La Death Valley est aisément accessible à partir de Los Angeles et de Las Vegas, où Sixt dispose de plusieurs agences très pratiques :


Au nord

Si vous souhaitez atteindre le parc par le Nord, vous arrivez soit par la NV374 depuis Beatty, soit par la NV267.

 

Vous pourrez alors admirer le cratère de Ubehebe, profond de 237 m et large de 800 m. Face à ce spectacle, préparez-vous toutefois, car le vent peut y être assez violent. Le site est tout proche de la ville de Scotty Castle.

 

Justement, profitez de votre randonnée au cratère de Ubehebe pour visiter le Scotty’s Castle. L’histoire du château construit dans les années 20 au milieu de nulle part est assez insolite. Un certain Walter Scott a fait construire cette hacienda pour se faire pardonner d’une escroquerie qu’il a menée aux dépens du milliardaire Albert Mussey Johnson. Nous n’en dirons pas plus, laissons les guides rangers vous raconter cela en vrai.

 

Au nord des Panamint Mountains se trouve l’intrigante Racetrack Playa. Sur ce lac qui s’assèche selon la saison, des blocs de roches semblent se déplacer et laissent des traces derrière eux. Le phénomène a trouvé une explication scientifique très récemment. Cela vaut le détour !

Dans la partie sud de la vallée de la Mort

C’est dans sa partie sud que le parc national de la vallée de la Mort se révèle et s’anime le plus. En prenant la CA 178, vous êtes directement sur la Badwater Road.

 

Marcher à 85,5 m exactement sous le niveau de la mer et se promener sur les salines du Badwater, qui est le point le plus bas du Nord américain, est un moment exceptionnel. Il y a 3 000 ans, cet endroit était recouvert d’un immense lac salé. De nos jours, le sel cristallisé mélangé à de la boue sur lequel vous posez vos pieds témoigne de cette époque. On pourrait penser que c’est plat et lisse, pourtant, en se rapprochant d’étranges croutes en relief se dessinent au sol.

 

Huit kilomètres au nord du bassin de Badwater, l’érosion a sculpté le sel et formé le fameux Devil’s Golf Course qui n’a rien d’un parcours de golf. Dans ce décor presque lunaire, le résultat est parfois impressionnant. À voir !

 

Ne manquez pas le lever du soleil depuis le Zabriskie Point, et admirez la vue imprenable sur la vallée, les dunes et les canyons. Si ce nom vous dit quelque chose, vous avez certainement déjà vu le film très contesté des années 70 avec comme fond ce point de vue incomparable du désert californien.

 

Tout n’est pas terne dans le parc national de la vallée de la Mort. À 17 km de Furnace Creek, la principale ville du parc, les couleurs pastel de l’Artist’s Paletteapparaissent comme une illusion. Les métaux comme le mica, le fer ou le manganèse en décomposition ont donné aux roches des tons allant du rose au turquoise en passant par le jaune ou le violet.

 

La ville de Furnace Creek avec ses palmiers et son terrain de golf, un vrai cette fois-ci, est une oasis artificielle en plein désert. Vos nuits dans l’un des deux hôtels historiques The Inn ou le Furnace Creek Ranch vous feront oublier l’aridité de la vallée de la Mort. Depuis les chambres sobres élégantes du luxueux Inn, admirez la vue sur les montagnes et le désert. Le Ranch adopte une ambiance plus familiale dans une atmosphère des années 1800. Si vous préférez le camping en version western, cela est possible au Furnace Creek Campground. Le village de Stovepipe Wells ou le Panamint Springs Resort dans la partie ouest du parc sont les alternatives un peu moins onéreuses par rapport aux hébergements à Furnace Creek.


ATTENTION ! Sixt ne garantit pas une marque ou un modèle de véhicule en particulier.
Nous nous engageons à vous fournir un véhicule de la même catégorie

les moyens de paiements éléctroniques acceptés
  • Très bonne expérience pour moi. Personnel très sympathique et disponible lors de la récupération du véhicule. Aucun problème lors de ma location, que du bonheur…Merci à Sixt de nous permettre de conduire des véhicules haut de gamme pour un prix très abordable.

    Christophe | 12/07/2016

  • Sixt sur Sixt : l'offre parfaite ! La qualité des véhicules proposés est la meilleure du marché !

    Sylvie | 08/07/2016

  • Location au top ! Super accueil avec proposition de surclassement. Je reviendrai !

    Amélie | 07/07/2016

  • Excellent service: Je loue toute l'année des voitures chez Sixt. Le service et la flotte sont loin devant la concurrence.

    Marc | 30/06/2016

  • Voitures systématiquement quasi-neuves et en excellent état.

    Romain | 27/06/2016