Jamie Nicholls, le snowboarder olympique, sur la route avec Sixt !

News du 10 mars 2016

Jamie Nicholls, snowboarder de 22 ans et membre de l'équipe olympique du Royaume-Uni, explique pourquoi il « Drive Smug » (slogan de Sixt UK, que l'on pourrait traduire par « Roule des Mécaniques ») avec Sixt Location de Voitures !

Jamie Nicholls, snowboarder de 22 ans et membre de l'équipe olympique du Royaume-Uni, explique pourquoi il « Drive Smug » (slogan de Sixt UK, que l'on pourrait traduire par « Roule des Mécaniques ») avec Sixt Location de Voitures !

 

Le finaliste des Jeux olympiques 2015 de Sotchi ne cesse de parcourir les sommets de la planète pour s'entraîner et participer aux championnats du monde de snowboard. Rouler d’aéroports en stations de ski fait donc partie intégrante de sa vie trépidante. Si voyager forme la jeunesse, c'est néanmoins fatigant. Tout ce qui peut améliorer le confort est donc le bienvenu, et peut même faire la différence dans le résultat final. Jamie Nicholls nous dévoile son programme de déplacements pour la saison 2015/2016, à quoi ressemble une saison de snowboard et pourquoi il compte sur Sixt pour satisfaire ses besoins de mobilité.

Dans les glaciers

Comme tout professionnel des sports de glisse le sait, le début de la saison de snowbard commence dans les glaciers. Cette année, Jamie a pris la direction d'Hintetux en Autriche pour inaugurer le bal. Hintetux est l'une des rares stations de ski à ouvrir en septembre et octobre. Située à seulement 2 h 30 de route de l'aéroport de Munich, il est donc très facile pour les skieurs de récupérer leur voiture de location Sixt à l'aéroport bavarois pour ensuite traverser la frontière austro-allemande et prendre la direction des montagnes tyroliennes.

 

En séance d'entraînement avec l'équipe britannique, Jamie a débuté sa préparation sur les tremplins et les rails modestes du glacier de Hintertux pour ensuite mettre le cap sur le glacier de Stubai, où des tremplins plus imposants sont disponibles, dès que les premières neiges de la fin octobre sont arrivées. On ne s'y éternise pas : dès le début du mois de novembre, les athlètes de l'équipe britannique doivent rentrer dare-dare au pays pour participer aux Telegraph Ski and Snowboard Shows qui ont lieu chaque année à cette époque à Londres et à Manchester.

 

Les montagnes d'Amérique du Nord

La fin du mois de novembre marque l'ouverture de nombreuses stations de ski d'Amérique du Nord. C'est aussi le début des compétitions d’élite de snowboard et de ski, qui exigent une invitation pour pouvoir y participer. Le Dew Tour, qui a lieu à Breckenridge Colorado, pousse de nombreux athlètes à prendre immédiatement la direction sur les États-Unis pour se préparer dans les meilleures conditions possibles à cette compétition.

Entre l'aéroport de Denver et Breckenridge, la route n'est pas bien longue. Jamie s'est entraîné à Breckenridge mais aussi à Keystone avant de participer au Dew Tour. Il a également profité des infrastructures indoor de Woodward pour atteindre sa meilleure forme. Ayant dû se déplacer à travers le Colorado, Jamie a pu exploiter au maximum son 4x4 chaussé de pneus hiver alors qu'à cette époque de l'année, les chutes de neige sont importantes et les températures constamment en dessous de zéro. Prendre le volant d’un tel véhicule taillé pour les conditions hivernales n'était donc pas un luxe !

 

De l'Autriche à la Suisse avec Jamie Nicholls

Suivre la neige en fonction d'où elle tombe sur la planète signifie que Jamie doit souvent adapter son planning à la dernière minute ! En raison de l'imprévisibilité de la météo en montagne, Jamie privilégie les régions européennes qui proposent une grande densité de domaines skiables facilement accessibles en voiture, soit éloignés les uns des autres de quelques heures de route. Par exemple, tandis que la compétition de Jamie programmée en janvier, le Laax Open, avait lieu dans la luxueuse station de ski de Laax en Suisse, les tremplins d'entraînement de cette station étaient toujours fermés à quelques jours de la compétition. Jamie a donc mis le cap vers Mayhofen, en Autriche. Après 3 heures au volant de son confortable véhicule Sixt capable d'emmener ses planches, ses bagages et son équipement vidéo, il pouvait enfin s'entraîner.

 

Nous sommes à la moitié de la saison, ce qui signifie que le programme de voyages de Jamie est loin d'être terminé. Une compétition et une épreuve qualificative olympique sont au programme en Corée du Sud, ainsi que les Championnats du Monde en Chine. Ce qui signifie qu'avant de rentrer en Europe, Jamie aura arpenté les 4 coins du globe. Sur le Vieux Continent, il achèvera sa saison par un passage à Helsinki où ses exploits seront filmés sous toutes leurs coutures. D'autres compétitions sont au programme, notamment dans les Alpes françaises, à Andorre et au Tyrol autrichien. Après quoi il prendra la direction de sa Grande-Bretagne natale en juin, où il devra se contenter des pistes de ski et des centres de snowboard indoor… En attendant les premières neiges de septembre en Autriche.

Jamie a dit :

« Lorsque je suis si souvent sur la route, je suis confronté à des conditions météorologiques très diverses, parfois à des embouteillages. Mais je n'y prête pas vraiment attention lorsque je suis au volant d'un 4x4 de qualité équipé de pneus hiver. J'aime aussi conduire un véhicule automatique, ça me facilite la vie dans le trafic et sur autoroute. Je fais confiance aveuglément à Sixt pour mettre à ma disposition un véhicule de premier choix, désormais je ne passe plus que par cette société de location de voitures ! »

 

Sixt au cœur des exploits de Jamie Nicholls

Mais les voitures de qualité du fournisseur de mobilité Sixt ne se contentent pas d'un rôle de figuration dans les exploits de Jamie Nicholls. En plus d'assurer ses déplacements en toute sécurité dans les montagnes européennes et américaines, nos véhicules font partie intégrante des acrobaties dont Jamie est si friand.

 

« Tous ceux qui me connaissent ou qui me suivent sur les réseaux sociaux savent non seulement que j'aime participer aux compétitions de snowboard, mais également filmer les figures créatives que je réalise avec ma planche. J'adore m'éclater sur les tremplins, half-pipes et autres équipements qui me permettent d'exprimer ma créativité en snowboard, mais j'aime encore plus improviser sur un terrain de jeu conçu sur mesure par mes soins ! 

En 2014 et en 2015, j'ai réalisé quelques figures intéressantes du côté du centre de ski indoor de Hemel Hampstead. Mes vidéos se sont partagées de façon virale sur le web car je proposais des choses jamais vues en la matière. Même si la séquence vidéo que j'ai réalisée, dans laquelle on me voit sauter au-dessus d'une voiture est plutôt courte, il ne s'agit que l'une des nombreuses idées qui me sont venues à l'esprit lorsqu'il s'agit d’utiliser une voiture dans le cadre du snowboarding freestyle.

 

Afin de concrétiser cette idée de backflip au dessus d'une voiture, j'ai dû pas mal tourner autour de Laax pour trouver un endroit adapté. J'avais besoin d'une pente pour prendre mon élan, d'une autre pente pour l'atterrissage ainsi qu'une grande quantité de neige pour fabriquer un tremplin assez imposant afin de pouvoir sauter par-dessus la voiture. J'avais emmené mon caméraman et mon photographe pour m'aider, donc dès que nous avons trouvé le lieu idéal nous nous sommes retroussé les manches pour tout préparer.

 

Après avoir créé le tremplin, nous avons stationné la voiture juste derrière. Je me suis ensuite rendu au sommet de la pente. Je pensais bien pouvoir réussir facilement mon saut, je ne craignais pas du tout de heurter la voiture. Mais j'ai tout de même effectué un simple saut d’essai. J'ai ensuite réalisé quelques tentatives pour obtenir ce backflip parfait.

 

C'est assez cool de voir la voiture défiler en dessous de vos yeux alors que vous êtes en suspension dans l'air. Bon, je ne vous recommande pas de tenter vous-même expérience, à moins que vous ne soyez un snowboarder professionnel. J'espère simplement que mes idées stimuleront la créativité d'autres snowboarders. » 


ATTENTION ! Sixt ne garantit pas une marque ou un modèle de véhicule en particulier.
Nous nous engageons à vous fournir un véhicule de la même catégorie

les moyens de paiements éléctroniques acceptés
  • Très bonne expérience pour moi. Personnel très sympathique et disponible lors de la récupération du véhicule. Aucun problème lors de ma location, que du bonheur…Merci à Sixt de nous permettre de conduire des véhicules haut de gamme pour un prix très abordable.

    Christophe | 12/07/2016

  • Sixt sur Sixt : l'offre parfaite ! La qualité des véhicules proposés est la meilleure du marché !

    Sylvie | 08/07/2016

  • Location au top ! Super accueil avec proposition de surclassement. Je reviendrai !

    Amélie | 07/07/2016

  • Excellent service: Je loue toute l'année des voitures chez Sixt. Le service et la flotte sont loin devant la concurrence.

    Marc | 30/06/2016

  • Voitures systématiquement quasi-neuves et en excellent état.

    Romain | 27/06/2016