Concentré du meilleur des attractions touristiques de Martinique

News du 21 avril 2016

La Martinique est une des destinations les plus prisées dans les Caraïbes, et cela n’a rien d’étonnant. Au travers de sa beauté naturelle splendide ainsi que de son authenticité culturelle remarquable, elle n’en finit pas d’attirer ceux et celles qui veulent échapper à la routine, en leur offrant notamment un mélange séduisant entre plages magnifiques, montagnes pittoresques et histoire fascinante.

Fort-de-France est la capitale de l’île et propose à ses visiteurs une multitude de sites architecturaux au travers desquelles ils peuvent apprendre beaucoup de choses sur le passé de l’île. Cela dit, St-Pierre était la capitale de la Martinique jusqu’en 1902, année où la ville fut tragiquement rayée de la carte par l’éruption de la Montagne Pelée – volcan actif situé donc dans le nord de la Martinique. Les ruines valent bien évidemment le détour. Quant au reste de l’île, nous ne pourrions que venter la multitude de ses sentiers naturels qui mènent à des forêts tropicales, à des chutes d’eau magiques ou encore à des plages splendides.

 

1. Saint-Pierre

Jusqu’en 1902, Saint-Pierre était non seulement la capitale de l’île mais aussi son port principal. Néanmoins, après l’éruption de la Montagne Pelée, qui l’a complètement détruite, elle dut être rebâtie sur ses propres ruines. Pour l’anecdote, le volcan anéantit la totalité des 35 000 habitants de l’île, à l’exception d’un prisonnier. Les touristes peuvent d’ailleurs visiter sa cellule, tout comme ils peuvent visiter certaines des ruines, à l’instar de l’ancien théâtre et du « cachot de Cyparis ». Le Musée volcanologique, quant à lui, expose une série de restes carbonisés de l’ancienne ville et propose un récit tangible de la tragédie. La zone, dans laquelle un violent raz-de-marée a suivi l’éruption, est maintenant une destination prisée pour tous les amoureux de la plongée sous-marine.

 

2. La presqu’île de la Caravelle.

Si vous êtes un amoureux de la nature, vous trouverez votre bonheur sur la presqu’île de la Caravelle. En effet, la réserve naturelle nationale de l’île, qui se trouve à proximité de la ville de Trinité, abrite une biodiversité remarquable. Vous pourrez l’explorer à travers deux circuits de découverte dont le point de départ est l’ancien château de la famille Dubuc – ancienne famille riche qui possédait la péninsule au cours du 18e siècle. Bien sûr, des guides touristiques seront à votre disposition afin de partager l’histoire fascinante de cette famille. Après la randonnée, vous pourrez faire un tour sur la magnifique plage de Tartane et y prendre une baignade rafraîchissante.   

3. La Baignoire de Joséphine.

Située sur la baie du François, au sud de la Martinique, la Baignoire de Joséphine fait partie des célèbres fonds blancs. Appelés ainsi en raison de la couleur émerveillée du sable qui frotte les baigneurs dans des eaux profondes d’à peine un mètre, alors qu’elles se trouvent à des centaines de mètres du rivage, les fonds blancs n’ont pas fini de vous émerveiller. Le plus célèbre d’entre eux est sans aucun doute la Baignoire de Joséphine, nommée ainsi car la légende veut que Joséphine de Beauharnais ait fait de l’endroit son lieu de prédilection. Quoi qu’il en soit, ce coin paradisiaque mérite bien sa place dans notre top et n’attend que vous ! 

 

4. Fort-de-France

La capitale de la Martinique, Fort-de-France, est une ville adorable pour ceux et celles qui aiment se promener. Les endroits à visiter sont nombreux et incluent la Bibliothèque Schoelcher (conçue par Henri Picq et importée pièce par pièce de France en 1893), ou encore le marché couvert, rempli d’objets folkloriques et de plantes exotiques. D’autres commerces et boutiques authentiques garniront votre promenade, tandis que la magie de la ville tropicale vous émerveillera.   

 

5.  Les distilleries de rhum.

La Martinique est connue pour son rhum agricole fait directement à partir de la canne de sucre. Il est, sans aucun doute, l’élément vital de l’agriculture martiniquaise et, à ce propos, il y a une douzaine de distilleries en activité sur l’île. Un tour du rhum est d’ailleurs disponible, garni d’une carte qui vous indiquera les implantations des distilleries. Vous pourrez, en ce sens, visiter la distillerie Neisson, toujours en activité, ou encore l’Habitation Clément, dont une partie a été réaménagée en musée. Les visites vous permettront de mieux comprendre l’art de préparation du rhum, et vous proposeront bien évidemment une dégustation à la fin.    

6. Le musée de la Pagerie.

Ancien domaine sucrier, le musée de la Pagerie peut se vanter d’être le lieu de naissance de Marie Josèphe Rose Tascher de la Pagerie, plus connue comme l’impératrice Joséphine de Napoléon. Cette maison pittoresque en pierre a été partiellement restaurée, et vous pourrez y consulter certains des objets personnels de l’impératrice, notamment un certificat de mariage ainsi que certaines lettres d’amour rédigées par Napoléon. Des guides touristiques vous raconteront des faits fascinants sur l’enfance de Marie Josèphe ainsi que sur son mariage arrangé avec l’empereur français. 

 

7. Ajoupa-Bouillon.

Situé dans les centre-forts de la Montagne Pelée, le village est connu pour ses paysages pittoresques ainsi que pour son sentier botanique exceptionnel – les Ombrages –, qui traverse la forêt tropicale. Qui plus est, les Gorges de la Falaise – une série de petites gorges sauvages – vous conduiront, tout au long de la rivière de la Falaise, à une splendide chute d’eau. Si vous êtes amateur de randonnée, ce village est fait pour vous !

  

8. Le Jardin de Balata.

Possédé par un horticulteur passionné, le jardin botanique de Balata abrite plus de 3000 espèces de plantes et de fleurs tropicales. C’est un endroit d’une beauté naturelle unique, que vous pourrez tranquillement observer du haut des ponts en bois, subtilement suspendus par des cordes au point culminent du jardin. Qui plus est, vous pourrez aussi vous asseoir sur les nombreux bancs éparpillés au milieu du feuillage, et ainsi vous détendre en admirant les magnifiques vues sur la montagne et sur le jardin.

9. Pointe du Bout.

Située sur un promontoire au sud de Fort-de-France, Pointe du Bout est une des principales villes touristiques de Martinique. Vous pourrez constater cela au travers des nombreux restaurants, boutiques et hôtels qui fleurissent le long des rues et qui, en ce qui concerne les hôtels, possèdent souvent leurs propres plages privées. En parlant de plages, à l’ouest de la ville, vous pourrez profiter du sable crémeux d’une des meilleures de l’île, celle d’Anse Mitan.

 

10. Grand-Rivière.

Grand-Rivière est un charmant petit village de pêcheurs, qui se trouve sur la pointe nord de l’île. Au bord de l’eau, vous pourrez profiter d’un marché de poissons et d’une magnifique plage au sable noir, tandis qu’en regardant vers le nord, vous pourrez apercevoir la Dominique. En matière de nourriture, vous ne serez pas déçus ! Les restaurants locaux vous proposeront de délicieux fruits de mer. Qui plus est, si vous êtes un amoureux de la randonnée ou des sports nautiques, le village aura certainement quoi vous offrir.   

 

11. Le Carbet.

L’on suppose que le Carbet a été un des endroits de passage de Christophe Colomb, qui y aurait mis les pieds le 15 juin, 1502. Ce qui est par contre sûr, c’est que le célèbre peintre Gauguin y a vécu et peint. À ce propos, l’on ne peut omettre de dire l’esprit très artistique de la ville, y compris de nos jours. Ce n’est certainement pas le Jardin des papillons qui nous contredira. En sus d’abriter la magie des papillons, ce lieu est un point de rencontre des divers artistiques locaux que vous pourrez y voir. Enfin, n’oublions pas le point culminant de la ville : son jardin botanique qui contient une biodiversité épatante.   

12. Les Trois-Îlets

Si vous êtes à la recherche de bars, de casinos, de terrains de golf ou encore de sports nautiques, les Trois-Îlets sont alors faits pour vous ! Une multitude d’hôtels et de commerces charmants vous attendent, tandis que les restaurants locaux vous proposeront le meilleur de la cuisine martiniquaise. Qui plus est, vous pouvez prendre le ferry pour vraiment pas cher et vous rendre à tout moment à Fort-de-France. Bref, c’est clairement un endroit à visiter si vous êtes en Martinique.

 

13. Les Salines.

Situées pas loin au sud de Sainte-Anne, Les Salines sont réputées pour être une des plages les plus populaires de Martinique. Nommées ainsi en raison de l’étang de sel à proximité, elles vous offriront des paysages paradisiaques, des eaux calmes et un sable doux. Pouvant être assez bondée les week-ends, la plage a tendance à être plus tranquille en semaine. Cela dit, vous pourrez toujours profiter des commerçants qui proposent des repas et des boissons à proximité.  

    

14. Sainte-Anne.

Sainte-Anne se trouve à l’extrémité méridionale de l’île et a la réputation d’être un des plus beaux villages de celle-ci. En effet, en plus de ses criques parsemées de palmiers, le village vous proposera également de merveilleuses plages, à commencer par celle des Salines qui est tout près. Vous y trouverez également de très bons restaurants ainsi qu’un marché artisanal authentique.


ATTENTION ! Sixt ne garantit pas une marque ou un modèle de véhicule en particulier.
Nous nous engageons à vous fournir un véhicule de la même catégorie

les moyens de paiements éléctroniques acceptés
  • Très bonne expérience pour moi. Personnel très sympathique et disponible lors de la récupération du véhicule. Aucun problème lors de ma location, que du bonheur…Merci à Sixt de nous permettre de conduire des véhicules haut de gamme pour un prix très abordable.

    Christophe | 12/07/2016

  • Sixt sur Sixt : l'offre parfaite ! La qualité des véhicules proposés est la meilleure du marché !

    Sylvie | 08/07/2016

  • Location au top ! Super accueil avec proposition de surclassement. Je reviendrai !

    Amélie | 07/07/2016

  • Excellent service: Je loue toute l'année des voitures chez Sixt. Le service et la flotte sont loin devant la concurrence.

    Marc | 30/06/2016

  • Voitures systématiquement quasi-neuves et en excellent état.

    Romain | 27/06/2016