15 choses à faire à Copenhague en automne

Copenhague est une ville insolite. La capitale danoise abrite des quartiers parmi les plus « cools » d’Europe et propose à ses visiteurs de découvrir des lieux surprenants, avant-gardistes et souvent uniques. S’il faut bien se couvrir en automne, il y a moins de touristes et les prix sont plus abordables, avant la période très animée des fêtes de fin d’année.

1. L’escalier sans marche

La tour ronde, Rundetaarn, est un vieil observatoire qui incarne un important pan de l’histoire du Danemark, de l’époque du célèbre roi Christian IV, père de vingt enfants (au moins).

 

Vous aurez une vue globale de la ville à 36 mètres de hauteur mais surtout le plaisir de monter jusqu’au sommet sans emprunter aucun escalier, car la plateforme d’observation de la Rundetaarn est accessible par un couloir en colimaçon.

 

Pour prendre les meilleures photos panoramiques, rendez-vous au sommet de la tour du château de Christiansborg. Le château de Christiansborg est un palais baroque du 18e et aujourd’hui le siège du Parlement du Danemark. Sa tour s’élève à 106 m de hauteur et l’entrée est gratuite.

 

Faut-il y aller ? La Rundetaarn est un emblème de Copenhague. À ne pas manquer si vous aimez les bâtiments historiques un peu décalés et si c’est votre première visite à Copenhague.

 

2. Le quartier des hippies

Au début des années 1970, quelques hippies créaient une communauté autonome à Copenhague, désormais dirigée par une fondation. Vous pouvez visiter cet endroit unique en son genre mais respectez bien les règles propres au quartier. Celles-ci sont affichées à l’entrée et le règlement stipule notamment que les photos sont interdites. Il est conseillé d’y aller avec un guide officiel.

 

Construit sur un ancien site militaire, Christiania possède toujours un bâtiment de l’armée abritant un restaurant étonnant, le Spiseloppen.

 

Faut-il y aller ? Christiania reste un lieu controversé pour les habitants comme les touristes, malgré sa régularisation en 2012. Certains adorent, d’autres détestent ce lieu. À éviter avec les enfants, notamment parce que la drogue y circule librement.

 

3. Paper Island (Papirøen)

C’est le temple des food trucks et l’antre de la street food, un marché pittoresque et tellement tendance où environ vingt-cinq camions servent des repas à emporter (à tous les prix). Cet endroit très original est au nord de Christianshavn.

 

Faut-il y aller ? Toujours agréable à l’automne même s’il fait frais au bord de l’eau, Papirøen est un marché couvert, dans de vastes halles. Incontournable pour découvrir la cuisine populaire locale même s’il y a des spécialités du monde entier.

 

4. Le Dark Tour

La nuit au Danemark, tous les chats ne sont pas noirs mais gris et avec le Dark Tour de Weird Walks (www.weirdwalks.dk), vous découvrez les plus sombres légendes urbaines de la capitale danoise mais aussi des histoires vraies qui font froid dans le dos, comme celle de la tueuse en série Dagmar Overby.

 

Faut-il y aller ? Sur réservation à l’automne et si vous parlez anglais, cette visite guidée fait partie des plus fascinantes pour les amateurs de sensations fortes.

5. Christianshavn

Christianshavn est un quartier historique du centre-ville, fondé par Christian IV et traversé par le canal, abritant de prestigieux restaurants dont le célèbre Noma.

 

Faut-il y aller ? Christianshavn est un quartier très éclectique avec une zone touristique. Il permet de rejoindre Christiania et abrite l’église Vor Frelsers.

 

6. Vor Frelsers Kirke

L'église de Notre Sauveur à Christianshavn est l’un des monuments religieux les plus visités du Danemark. Son originalité tient au fait que vous atteignez le sommet de la flèche en montant 400 marches dont les dernières sont sur un escalier extérieur.

 

Faut-il y aller ? Immanquable si vous passez par Christianshavn.

 

7. Strøget

Strøget est une rue piétonne de plus d’un kilomètre de long. Elle relie la place de l’hôtel de ville (Rådhuspladsen) à la place royale.

 

Faut-il y aller ? Pour le shopping. C’est une rue emblématique de Copenhague où vous trouverez des boutiques de luxe et d’autres enseignes moins chères, mais rien de très pittoresque.

 

8. Vesterbro

Faites plutôt du shopping sur Istedgade, la principale rue commerçante du quartier de Vesterbro et vous en profiterez pour arpenter le Meatpacking District, l’ancien quartier des bouchers désormais quartier branché regorgeant de bons (et abordables) restaurants.

 

Vesterbro est proche du centre-ville. C’était autrefois un quartier peu fréquentable. Aujourd’hui, c’est l’endroit parfait pour commander un smørrebrød à midi, faire les boutiques de fripes ou de design.

 

Faut-il y aller ? Ne manquez surtout pas Vesterbro, authentique et décontracté, si vous voulez découvrir la vraie vie des habitants.

 

9. Rosenborg

Le château Renaissance de Rosenborg est construit sous le règne de Christian IV, roi frivole mais bâtisseur. Même si ses jardins sont plus populaires, vous pouvez visiter ce château en plein centre-ville à l’automne. Il ferme très tôt l’après-midi.

 

Faut-il y aller ? Rosenborg, c’est 400 ans d’histoire danoise qui vous sont racontés à travers des salles somptueuses. A midi, vous verrez la relève de la garde devant le château. Il est certes moins spectaculaire que Kronborg, mais c’est un joyau pour les amateurs d’histoire.

 

10. Kronborg

Le château de Kronborg (Unesco) est un lieu majeur de l’histoire scandinave mais il est souvent plus connu grâce à Hamlet. Si l’extérieur de ce château imprenable est très impressionnant, la visite vous permet d’apprécier ses immenses salles aux décors exubérants.

 

Faut-il y aller ? Kronborg est à 50 km au nord de Copenhague (Elseneur), au bord du détroit du Sund mais c’est le plus prestigieux monument historique du Danemark.

11. Nyhavn

Nyhavn est un quai où sont amarrés des bateaux pittoresques, arborant des maisons colorées et une vaste suite de terrasses de café, pleines à craquer l’été et plus calmes à l’automne. Au n°20 (entre autres) se trouve la maison d’Andersen.

 

Faut-il y aller ? C’est un passage obligé. Nyhavn est non seulement un bel endroit mais aussi l’un des grands symboles de Copenhague.

 

12. Le port de Copenhague

Au centre du grand port de Copenhague, Inderhavn est la partie la plus intéressante pour les touristes où l’on peut prendre un bateau pour la promenade du canal mais vous pouvez aussi prendre un bateau bus non loin de la petite sirène, pour rejoindre la bibliothèque royale. Il y a de nombreux cafés à Inderhavn, ouverts toute l’année.

 

Faut-il y aller ? C’est un autre passage obligé à Copenhague car la petite sirène est la plus célèbre attraction touristique de la ville. Elle est là depuis un siècle en hommage à Hans Christian Andersen, sur son petit rocher, tournant le dos à la mer.

 

13. Le musée de l’art et du design

On admire des œuvres danoises et internationales au Kunstindustrimuseet, un musée d’art établi dans un hôpital du 18e siècle. Le musée présente des collections qui vont du Moyen Âge à nos jours.

 

Faut-il y aller ? C’est un musée exceptionnel pour les amateurs d’art et de design. Également, il est gratuit pour les moins de vingt-six ans.

 

14. Le canal en bateau

Pendant une heure, vous découvrez la ville depuis le canal et quelques-uns de ses monuments phares dont le futuriste « diamant noir », partie moderne de la bibliothèque royale.

 

Faut-il y aller ? Pour une première visite à Copenhague, l’excursion sur le canal est un classique incontournable. Une autre excellente façon de voir la ville est le bus Hop On Hop Off, bien que plus cher. Il y a des départs aux Jardins de Tivoli. Les bateaux sur le canal (et les bus touristiques) circulent toute l’année.

 

15. Les Jardins de Tivoli

En hiver, le célèbre parc d’attractions à deux pas du centre-ville abrite un marché de Noël très réputé. Dès l’automne, les illuminations sont splendides. C’est l’endroit le plus visité du Danemark et s’il y a de nombreux manèges dont quelques montagnes russes pour les sensations fortes, c’est surtout son décor rétro et son ambiance romantique qui en font un endroit atypique.

 

Faut-il y aller ? Les Jardins de Tivoli valent le détour si vous avez une journée à y consacrer et bien entendu, si vous voyagez avec des enfants.

 

Pour visiter les alentours de Copenhague et sa région nous vous conseillons de louer un véhicule chez Sixt dans l'une de nos agences de location de voitures à Copenhague.


ATTENTION ! Sixt ne garantit pas une marque ou un modèle de véhicule en particulier.
Nous nous engageons à vous fournir un véhicule de la même catégorie

les moyens de paiements éléctroniques acceptés
  • Très bonne expérience pour moi. Personnel très sympathique et disponible lors de la récupération du véhicule. Aucun problème lors de ma location, que du bonheur…Merci à Sixt de nous permettre de conduire des véhicules haut de gamme pour un prix très abordable.

    Christophe | 12/07/2016

  • Sixt sur Sixt : l'offre parfaite ! La qualité des véhicules proposés est la meilleure du marché !

    Sylvie | 08/07/2016

  • Location au top ! Super accueil avec proposition de surclassement. Je reviendrai !

    Amélie | 07/07/2016

  • Excellent service: Je loue toute l'année des voitures chez Sixt. Le service et la flotte sont loin devant la concurrence.

    Marc | 30/06/2016

  • Voitures systématiquement quasi-neuves et en excellent état.

    Romain | 27/06/2016